Allianz prolonge son contrat de naming pour le stade de l’OGC Nice

La branche française de la compagnie d’assurance Allianz a prolongé jusqu’en 2030 son accord sur les droits de dénomination de l’Allianz Riviera, qui abrite le club de Ligue 1 français, l’OGC Nice.

Un accord qui court jusqu’à 2030

L’accord a été conclu avec l’exploitant du stade Nice Eco Stadium et durera neuf ans, du 1er juillet 2021. L’accord précédent, signé en 2012, était également d’une durée initiale de neuf ans.

Lors de la signature du nouvel accord, la compagnie d’assurance a déclaré « En poursuivant ce partenariat, Allianz France tient à réaffirmer sa capacité à s’engager sur le long terme et à apporter un soutien durable à la communauté économique locale. Allianz France est également fière de poursuivre l’histoire commune avec le stade et les supporters, basée sur des valeurs fortes et des émotions partagées ».

Outre son utilisation par le locataire principal, l’OGC Nice, l’Allianz Riviera devrait accueillir les demi-finales du Top 14 de l’Union de rugby en 2022 et des matchs internationaux pendant la Coupe du monde de rugby France 2023, ainsi que cinq matchs préliminaires et un quart de finale pendant les Jeux olympiques de 2024, organisés à Paris.

Une présence internationale

L’Allianz Riviera fait partie d’un portefeuille de droits sur les grands stades détenu par la compagnie d’assurance.

La « famille de stades » comprend l’Allianz Arena, qui abrite le Bayern Munich, club de la Bundesliga allemande ; le stade Allianz de Turin, qui abrite la Juventus, club de Serie A – dans le cadre d’un accord qui a été prolongé jusqu’en 2030 l’année dernière ; le stade Allianz de Sydney, en Australie, qui abrite les Sydney Roosters et les New South Wales Waratahs, club de rugby, ainsi que le FC Sydney, club de football ; l’Allianz Field à St. Paul, dans le Minnesota, qui abrite le club de football de la Major League Soccer, Minnesota United ; l’Allianz Parque, à São Paulo, qui abrite le club de football brésilien Palmeiras ; et l’Allianz Stadion, à Vienne, qui abrite le club de football SK Rapid Wien.

Jusqu’à ce que l’accord soit prématurément résilié par Allianz en raison d’un scandale de plafonnement des salaires impliquant le club, Allianz était également le partenaire de dénomination d’Allianz Park, qui abrite le club de rugby des Sarrasins à Londres. Cette position a été reprise par la société de services financiers StoneX en janvier, sa filiale City Index se chargeant des principaux droits sur les maillots.