Anne Hidalgo tire la sonnette d’alarme concernant le sponsoring des JO par Airbnb

Aibnb va devenir le sponsor du CIO (Comité international olympique). Cette décision est vivement critiquée par Anne Hidalgo, l’actuelle Maire de Paris, qui a notamment sonné l’alarme auprès de Thomas Bach, l’actuel président du CIO. En effet, elle s’inquiète des risques d’une telle action de sponsoring de la part du géant américain de location de logements.

Anne Hidalgo a profité d’un courrier adressé à Thomas Bach pour l’alerter directement de ses pensées et avis sur un tel partenariat. Elle évoque notamment sa promesse de détermination pour renforcer les règles régissant les compagnies de location, et si cela s’avère nécessaire, pour les interdire dans certaines zones de la capitale.

Du côté d’Airbnb et du CIO, le partenariat a été officialisé ce lundi. Selon les propos de la Maire de Paris, Airbnb soustrait un grand nombre de logements dans la ville de Paris, ce qui est un facteur direct d’augmentation des prix des loyers, ces derniers entraînant une pénurie de logements disponibles en location pour les habitants de la capitale, et plus particulièrement les classes modestes.

En parallèle, l’adjoint au logement, Ian Brossat, regrette également le choix du CIO sur ce partenariat. En effet, comme il l’a indiqué, un tel choix est un mauvais signal aux autres grandes villes européennes et mondiales qui luttent actuellement contre Airbnb et ses dérives commerciales.

A noter que l’opposition d’Anne Hidalgo ne se limite pas au domaine du sport. Elle s’était déjà opposée à la participation de Total dans les JO, celui-ci ayant fini par abandonner son ambition d’être l’une des sociétés sponsors du Comité d’organisation des JO de Paris 2024.