Au point le plus bas de Tiger Woods, son caddie a refusé de prendre un autre emploi, et Woods l’a récompensé en continuant à le payer

Lorsque Tiger Woods était au plus bas, son caddie Joe LaCava est resté à ses côtés.

Woods est de retour à l’Augusta National cette semaine, se préparant à défendre sa victoire au Masters de 2019, une victoire si improbable que même lui en doutait.

De 2014 à 2017, Woods a subi quatre opérations du dos, faisant plusieurs tentatives de comeback, pour ensuite abandonner les tournois avec des problèmes physiques permanents. Il a également été arrêté pour conduite sous l’influence d’analgésiques.

Une volonté de fer

Selon Ian O’Connor d’ESPN, en 2017, Woods a offert à LaCava la possibilité de faire le caddie pour quelqu’un d’autre, pensant qu’il avait fini comme golfeur de compétition. LaCava a refusé, choisissant plutôt d’être fidèle à Woods. LaCava pensait que Woods avait plus de golf en lui et aurait voulu retourner chez Woods, même s’il avait pris un autre emploi, rapporte ESPN.

« Cela signifiait beaucoup pour moi », a déclaré Woods à ESPN en 2019. « Joe aurait pu partir et avoir à peu près n’importe quel sac disponible, sa réputation est aussi solide. Mais il ne l’a pas fait. Il s’est accroché avec moi. Joe est une personne formidable et très loyale, et je l’apprécie. »

Pendant ces quatre années, LaCava n’a été caddie pour Woods que 24 fois. LaCava a dit à O’Connor qu’il passait son temps à faire des travaux ménagers, des corvées, et à emmener ses enfants à l’université.

Une loyauté récompensée

Cependant, selon O’Connor, Woods a été « généreux » envers la famille LaCava pendant les périodes d’inactivité.

« Il y a eu des jours où je n’aimais pas ne rien faire », dit LaCava. Quand je dis jours, c’est pendant des mois, peut-être un an en 2017, où je me suis dit : « Ça craint, parce que je sens que j’ai besoin de travailler ».

Après l’énorme victoire de Woods aux Masters de 2019, LaCava et lui ont partagé un câlin émotionnel. Plus tard dans la nuit avant d’aller se coucher, LaCava a vu que Woods lui avait envoyé un SMS, a-t-il dit à O’Connor.

« J’apprécie que tu t’accroches à moi », a-t-il dit. « Je t’aime comme un frère. »