Barack Obama fait une apparition virtuelle surprise pour le match Lakers / Heat dans le premier round des finales NBA

Barack Obama fait une apparition virtuelle surprise alors que les Lakers de Los Angeles font exploser Miami Heat dans le premier match des finales de la NBA

Barack Obama est un grand fan de basket et il était là dans la foule virtuelle pour le premier match de la finale de la NBA, alors que les Lakers de Los Angeles ont dominé le Miami Heat, blessé, pour remporter la victoire par 116-98.

Des fans en vidéo direct

En raison de la pandémie actuelle de coronavirus, il n’y a pas eu de supporters lors des matchs à l’intérieur de la « bulle » de la NBA, mais les fans ont été invités par la ligue à regarder les matchs sur le campus de Disney en temps réel et à voir leurs réactions en direct diffusées en streaming, ce qui est devenu un véritable phénomène sur les médias sociaux.

Avant la pandémie, lorsque des visages célèbres étaient régulièrement vus dans les sièges situés à côté des courts, séparés par plusieurs rangées et des agents de sécurité de votre « Joe moyen », dans la foule virtuelle susmentionnée, « Joe » se retrouve assis à côté de Shaquille O’Neal, membre du Hall of Famer de la NBA, ou de Lil Wayne, qui fait des high-five.

Dans un jeu, les fans virtuels des Lakers portaient tous un sourcil en l’honneur de la star de Los Angeles Anthony Davis, surnommé « The Brow » pour son célèbre sourcil.

L’occasion d’aborder la situation politique actuelle

Obama a profité de son apparition dans la foule étoilée pour remercier les membres des bureaux de vote participant aux prochaines élections.

Dans la vidéo publiée sur les médias sociaux, l’ancien président américain a déclaré « Je voulais venir crier à tous ceux qui se portent volontaires pour participer aux prochaines élections. Ce peut être un travail ingrat, ce n’est pas une de ces choses auxquelles on pense mais c’est absolument vital pour une démocratie et je vous apprécie.

« La démocratie ne fonctionne pas si quelques personnes seulement la font, c’est comme jouer avec la moitié de l’équipe », a poursuivi Obama, « mais c’est seulement ainsi si les gens ne participent pas. Si les gens s’impliquent, alors on obtient le meilleur de nous et c’est ce que j’espère ».

Ce sont les suspects habituels qui ont fait les dégâts pour les Lakers. Davis a marqué 34 points et neuf rebonds, tandis que LeBron James a marqué 25 points, a fait 13 rebonds et a assisté ses coéquipiers à neuf reprises.