CanalPlus récupère les droits 20-21 du football français

Les amateurs de football français ont enfin une idée claire de la couverture de la Ligue 1 et de la Ligue 2 pour le reste de la saison 2020-21, après la conclusion d’un accord avec le diffuseur de télévision payante Canal Plus.

Des négociations très attendues

Le diffuseur détenu par Vivendi, qui a adopté une position ferme avec la Ligue de football professionnel française (LFP) sur les droits, a négocié hier (jeudi) un accord pour les droits précédemment détenus par Mediapro, l’agence et le groupe de production qui a lancé son service d’abonnement au Téléfoot avant cette saison.

Canal Plus a obtenu les droits de huit rencontres de Ligue 1 par semaine de match, s’ajoutant à ses droits existants de deux matches en direct par tour, sous-licenciés par le diffuseur de télévision payante beIN Sports.

En outre, Canal Plus a obtenu les droits de huit matches de Ligue 2 par semaine de match et une série de magazines en milieu de semaine et le week-end. Les droits sur les deux autres matches de deuxième division continuent d’être détenus par beIN.

L’accord conclu avec Canal Plus se traduit par une réduction sensible des droits nationaux pour la LFP et ses clubs cette saison, avec un total compris entre 650 millions d’euros (778 millions de dollars) et 670 millions d’euros qui devraient être payés au cours de la saison. Les droits pour le cycle 2020-24 ont été initialement vendus pour 1,15 milliard d’euros par saison lors de la première vente aux enchères de 2018.

Canal Plus détient les droits exclusifs de deux rencontres de Ligue 1 par semaine de match dans une sous-licence du beIN après que ce dernier ait acquis ses droits auprès de la LFP dans le cadre d’une transaction de 330 millions d’euros par saison, de 2020-21 à 2023-24. Canal doit effectuer son dernier paiement à l’beIN aujourd’hui.

Fin du controversé épisode Mediapro

Mediapro avait accepté de payer 780 millions d’euros par saison et 34 millions d’euros par saison pour ses droits sur la Ligue 1 et la Ligue 2, respectivement, pour le cycle 2020-24. Mais les deux contrats ont été résiliés en décembre et les droits ont été restitués dans le cadre d’un litige portant sur le paiement des droits.

Dans le cadre de son accord, Canal Plus a, selon L’Équipe, accepté de payer environ 200 millions d’euros dans les prochains jours pour contribuer à alléger la pression sur les clubs français, qui continuent à faire face à des déficits financiers causés par l’effondrement de l’accord Mediapro et l’absence de recettes provenant de la billetterie, des journées de match et de l’hospitalité.

Il s’agit en fait des trois derniers versements dus pour les matches de Ligue 1 sous licence et d’un montant supplémentaire de 35 millions d’euros pour les droits précédemment détenus par Mediapro. On pense qu’il ne restera aucun changement à l’accord de sous-licence de Canal-beIN, Canal continuant à payer le beIN, qui à son tour paie le LFP.

Il semblerait que Canal Plus ait accepté de payer les coûts de production des huit matches de Ligue 2 précédemment diffusés par Mediapro, ce qui représenterait un investissement de 11 millions d’euros pour le reste de la saison.

Canal Plus avait déjà obtenu les droits non exclusifs du match de dimanche entre l’Olympique de Marseille et le Paris Saint-Germain dans le cadre d’un accord à court terme conclu en début de semaine. Téléfoot de Mediapro diffusera également le match avant la fermeture prévue de ses activités.