Colin Kaepernick prend la parole sur son nouveau mémoire et pourquoi il veut toujours jouer dans la NFL

La voix de Colin Kaepernick se fait plus forte. L’ancien quarterback de la NFL prévoit d’annoncer ce jeudi qu’il écrit un mémoire qui sera publié cette année par sa nouvelle société, Kaepernick Publishing, en partenariat avec Audible.

« J’ai appris très tôt qu’en luttant contre l’oppression systématique, la déshumanisation et la colonisation, celui qui contrôle le récit façonne la réalité de la façon dont le monde voit la société », a déclaré Kaepernick mardi dans une interview exclusive avec USA TODAY Sports. « Il contrôle qui est aimé, qui est détesté, qui est dégradé et qui est célébré ».

Kaepernick, 32 ans, n’a pas été signé par les équipes de la NFL depuis 2017 après avoir protesté contre la brutalité policière à l’encontre des Afro-Américains et d’autres injustices sociales en s’agenouillant pendant l’hymne national la saison précédente en tant que membre des 49ers de San Francisco.

Ses mémoires, qui n’ont pas encore été nommés, devraient combler les lacunes de ces dernières années, et donner un aperçu de la motivation et des méthodes qui sous-tendent son activisme. Bien que Kaepernick se soit engagé dans des efforts d’autonomisation des noirs par le biais de ses camps « Know Your Rights », il a rarement accordé des interviews aux médias.

Il ne fait aucun doute que beaucoup voudront entendre parler de Kaepernick, qui, bien qu’il ait été évincé par les équipes de la NFL, est devenu une figure culturelle de premier plan, en particulier chez les Afro-Américains.

« J’ai eu beaucoup de questions sur ce qui m’a amené à protester », a-t-il déclaré. « Pourquoi l’ai-je fait ? Pourquoi l’ai-je fait à ce moment-là ? Pourquoi ne l’ai-je pas fait plus tôt dans ma carrière ? Beaucoup de questions sur ce qui m’a conduit à ce point. Ce qui m’a amené à vouloir partager cette histoire et à donner un aperçu. Je pense donc qu’il y a beaucoup d’intérêt autour de cette histoire, mais le temps nous dira quand le livre sortira ».

Source : usatoday.com